Votre matelas

Choisir son matelas

Choisir le matelas le plus adapté dépend avant tout de vos conditions de sommeil. Vous êtes seul ou à deux ? Mince, ou costaud ? Vous transpirez ou bougez beaucoup pendant votre sommeil ? N’hésitez pas à essayer votre lit en vous y allongeant entièrement. Si vous vous y sentez bien dans toutes les positions, c’est gagné !

Passons donc en revue les différents critères de qualité d’une bonne literie. Pour les dos sensibles, votre commerçant propose des articles « rhumatherm« , équipés d’aérateurs latéraux garantissant hygiène et confort. A Saint-Symphorien, Arlanc, Ambert ou Saint-Anthème, Literie Davanie vous invite à essayer votre futur lit. Découvrez nos produits, il y en a pour tous les goûts et toutes les morphologies.

Fermeté et épaisseur du matelas

Tout d’abord, commençons par la fermeté. Souple, équilibré, medium, ferme ou très ferme ? Ce qui compte, c’est la sensation de confort que vous éprouvez quand vous vous couchez. Et comme votre corpulence influence la qualité de portance, vous ne choisirez pas le même article pour un enfant, pour une femme ou pour un homme. De manière générale, il doit être moelleux, tout en résistant à l’enfoncement. Un coutil épais améliore aussi la sensation de confort.

Garnissage et ventilation du matelas

Ensuite, nous vous invitons à porter attention au garnissage du matelas. Celui-ci régule la température et l’humidité. Là encore, c’est une question de métabolisme du dormeur ou de la dormeuse. Le garnissage de la literie peut être fabriqué en matières synthétiques (viscose ou viscoélastique) ou naturelles (coton, laine, latex…).

En mousse, à ressorts ou en latex ?

A partir de là, 3 grands types de matelas s’offrent à vous : le matelas en mousse, le matelas en latex, ou le matelas à ressorts. Différentes matières peuvent être employées dans lors de la fabrication, comme des matières naturelles et écologiques (bambou). Certains sont même traités aux huiles essentielles pour éviter la prolifération des acariens.

  • A ressorts ensachés, multispires ou biconiques, les ressorts favorisent une bonne aération.
  • En mousse, le polyester convient aux enfants, tandis que le polyuréthane satisfait les personnes sujettes aux allergies pour ses propriétés hypoallergéniques. Il faudra cependant être vigilant à la fréquence du couchage pour choisir une densité adaptée. La mousse à mémoire de forme est appréciée pour ses propriétés enveloppantes car elle est thermosensible et épouse parfaitement les formes du corps.
  • Le latex est réputé pour sa résistance et sa capacité à s’adapter à l’anatomie. Le latex naturel provient de l’hévéa et le latex synthétique est un dérivé du pétrole.

La taille du matelas

Une fois que vous saurez quel type de matelas vous convient le mieux, vous pourrez vous intéresser aux dimensions du lit. La taille standard pour deux personnes est 140 x 190 cm, même si le  format 160 x 190 cm s’impose de plus en plus. Pour plus de confort, il est également possible de trouver des produits plus longs (140 x 200 cm et 160 x 200 cm) ou plus larges (180 x 200 cm). Cela dépend surtout de la configuration de votre chambre à coucher et, éventuellement, de votre cage d’escaliers !

Premières nuits avec un nouveau matelas

Ça y est ! Vous avez trouvé le lit idéal ! Du moins l’avez vous pensé ! Car peut-être que votre première nuit n’est pas à la hauteur de vos espérances… Patience ! il faut au moins une semaine à votre corps pour reprendre sa posture. Ensuite, vous vous réveillerez en pleine forme après un sommeil paisible.

Entretenir son matelas

Enfin, voilà plusieurs conseils pour vous permettre de conserver votre literie en bon état :

  • gardez une chambre tempérée
  • aérez tous les jours
  • équipez vous d’une alèse respirante
  • aspirez le coutil pour en retirer la poussière tous les six mois

Pour préserver la qualité de votre sommeil, l’ensemble du lit devrait être remplacé tous les 10 ans.

Loïc Matray, commerçant indépendant à Saint-Symphorien-sur-Coise vous conseille dans le choix et vous livre à domicile dans le Rhône (69), dans le Puy-de-Dôme (63),  dans la Loire (42) et dans l’Isère (38).