Oreillers et traversins

L’oreiller, pour des cervicales en pleine forme

Carrés ou rectangulaires, vous adorez les coussins ? Vous hésitez entre oreiller ou traversin ? Vous recherchez un produit ergonomique qui garde votre nuque souple et votre dos détendu ? Ou vous adorez juste lire, regarder la télé, ou surfer sur internet au lit ? Les oreillers et les traversins sont là pour des soirées agréables et des nuits reposantes.

Comment choisir un oreiller ?

Moelleux, mi-ferme ou ferme, l’oreiller est un allié sommeil au même titre que votre matelas et votre sommier car il supporte 10% de votre poids. Si vous souffrez de douleurs aux cervicales, de transpiration nocturne excessive, votre oreiller peut changer votre vie. Il peut être conçu en matières synthétiques (polyester), en mousse haut-de-gamme, à mémoire de forme (viscoélastique ou polyuréthane), en matières naturelles (plumes, duvet, coton, etc.). Nos produits sont conçus dans la plus pure tradition et certifiés origine France. Ces matériaux de qualité donneront des propriétés particulières à votre coussin.

Et le traversin ?

Au-delà du charme délicieux que le traversin apporte à une literie, il est l’accessoire incontournable pour ceux qui aiment lire ou regarder la télévision au lit. Vos lombaires, bien calées contre ce coussin, seront parfaitement soutenues ainsi que votre dos.

Comment entretenir vos coussins ?

De manière générale, il vaut mieux se référer à l’étiquette de votre oreiller, qui donne toutes les indications utiles. Les coussins en matière synthétique se lavent souvent en machine à 40°C et peuvent être séchés au sèche-linge. Les oreillers en matière naturelle sont en revanche plus délicats. Ils se lavent en machine entre 30 et 40 °C. Pour les sécher, il est préférable de les exposer à plat au soleil.

Quand il est temps de remplacer son oreiller

La durée de vie d’un oreiller peut aller de 6 mois à 10 ans selon sa matière et la qualité de sa conception. Les oreillers en matière naturelle doivent conserver leur gonflant et revenir facilement à leur forme initiale.